Bagui Traoré : prisonnier politique//Mort de Mourad Touat

vendredi 12 mai 2017
par  Nadège

Tristement d’actualité depuis la création de Fréquence Paris Plurielle et même avant, les violences policières et crimes racistes sont au centre des combats de la radio. Actuellement nous vous proposons un cycle de rediffusion sur ce thème, une mise en miroir avec le présent qui regorge d’affaires semblables à celles passées : même faits, même victimes (souvent de jeunes personnes issus de l’immigration, des quartiers populaires), même bourreaux en uniformes, même justice qui glisse sur ces affaires et les relaie aux oubliettes en acquittant les meurtriers, en bafouant les victimes et leurs familles. Douloureuse répétition qui doit pourtant cesser un jour, non ? En attendant, Fréquence Paris Plurielle n’oublie pas et rappelle à la mémoire les noms des victimes passées, et donne d’autres versions des faits que celles colportées par les médias dominant. Redonne du corps et de l’âme à ce que l’on appelle trop souvent "des bavures policières" ou " des interpellations musclées".

Cette émission de FPP, propose de faire le point sur le procès en appel de Bagui Traoré, le frère de Adama Traoré, mort suite à une interpellation, le 19 juillet 2016.
Bagui est accusé d’outrage à agent, violences et menaces de mort sur les forces de l’ordre, alors que la famille et leurs soutiens souhaitaient assister pacifiquement au conseil municipal de Beaumont-sur-Oise (Val d’Oise) et que les forces de l’ordre les ont empêchés d’y pénétrer.
Lors du procès il a été condamné à 8 mois de prison ferme et à 13 000 euros d’amende. La famille a donc fait appel, FPP c’était rendu à ce procès à Versailles en avril dernier.
Un véritablement acharnement judiciaire déferle sur la famille depuis leur plainte, alors la question se pose d’une volonté politique de mettre hors "état de nuire" la famille Traoré. Bagui nouvelle figure du prisonnier politique, en France en 2017.

Nous avons recueilli le témoignage des soutiens de la famille Traoré et avons interviewé Assa Traoré, la soeur. Le verdict de cet appel sera rendu le 6 juin 2017.

Dans un second temps l’émission est consacrée à l’affaire Mourad Touat, mort suite à une interpellation de la police en avril 2014, au micro de FPP, sa mère témoigne et fait le point sur la plainte que la famille a déposée. Cette mort et les procédures qui s’en suivent est une véritable déflagration qui s’abat sur la famille, on oublie trop souvent les conséquences non visibles de ces morts violentes et sur lesquelles la justice glisse abominablement.

MP3 - 137.6 Mo

Brèves

11 octobre 2016 - Mémoire du 17 octobre 1961

Lundi 17 octobre, FPP vous invite à écouter deux archives consacrées au massacre du 17 octobre (...)