Mort de Adama Traoré suite à une interpellation de la police

témoignage de sa soeur Assa Traoré du 23 09 16 émission Frontline FPP
vendredi 17 mars 2017
par  Nadège

Tristement d’actualité depuis la création de Fréquence Paris Plurielle et même avant, les violences policières et crimes racistes sont au centre des combats de la radio. Actuellement nous vous proposons un cycle de rediffusion sur ce thème, une mise en miroir avec le présent qui regorge d’affaires semblables à celles passées : même faits, même victimes (souvent de jeunes personnes issus de l’immigration, des quartiers populaires), même bourreaux en uniformes, même justice qui glisse sur ces affaires et les relaie aux oubliettes en acquittant les meurtriers, en bafouant les victimes et leurs familles. Douloureuse répétition qui doit pourtant cesser un jour, non ? En attendant, Fréquence Paris Plurielle n’oublie pas et rappelle à la mémoire les noms des victimes passées, et donne d’autres versions des faits que celles colportées par les médias dominant. Redonne du corps et de l’âme à ce que l’on appelle trop souvent "des bavures policières" ou " des interpellations musclées".

Adama est mort le 19 juillet dernier, le jour de son 24e anniversaire, dans la cour de la brigade de gendarmerie de Persan (Val-d’Oise). Depuis, sa famille ne cesse de réclamer la « vérité ». Assa Traoré témoigne au micro de l’émission Frontline sur FPP, le 23 septembre 2016. Elle revient sur les faits et sur l’action judiciaire entreprise par la famille de Adama qui cherche la vérité sur cette affaire. Prise de parole puissante et témoignage édifiant de la part de Assa.

MP3 - 137.3 Mo